Ricky Jay

rickay-jay

Présentation de Ricky Jay

Ricky Jay est une légende dans le milieu de la magie et plus précisément dans le close-up. Il possède un très bon niveau en manipulation de cartes, mais aussi des compétences supérieures dans les tours de mémoire. Il est également reconnu pour un bagout de scène incomparable.

Jusqu’à récemment, Jay a été inscrit dans le Livre Guinness des Records pour lancer une carte à jouer 190 pieds à 90 miles par heure (le record actuel est de 216 pieds, par Rick Smith, Jr.).

Ricky Jay est né sous le nom Richard Potash à Brooklyn, New York, 1948, dans une famille juive de classe moyenne.

Son grand-père, Max Katz, un expert-comptable et l’un des grands magiciens amateurs de cette époque. Il a présenté Jay dans le monde de la magie à l’âge de quatre ans. Ce qui peut expliquer la large connaissance de Jay dans tous les domaines.

Très jeune, Rickay Jay se fait remarquer par ses compétences en prestidigitation. Il saisit l’attention de sa famille. Rapidement ils se sont rendus à l’évidence que ce jeune garçon avait un don particulier.

Au début de sa vie d’adulte, Jay a continué de parfaire ses compétences dans le domaine de la manipulation, et pour se faire il a travaillé comme barman et magicien dans des stations de la communauté nord de New York.

Après avoir été diplômé de l’Université Cornell, il a travaillé pendant plusieurs années dans cirque ambulant.

Dans les années 1970, Jay a créé propre numéro de cirque et de théâtre. Il a notamment participé à l’ouverture des spectacles pour des artistes tels que Tina Turner, Emmylou Harris, et le Nitty Gritty Dirt Band…

Sa carrière prend un tournant décisif en 1982 quand on lui a demandé de concevoir des effets magiques pour la production de la New York Public Thêatre de Shakespeare « Songe d’une Nuit », mettant en vedette William Hurt.

En 1989, Jay a travaillé pour une émission spéciale intitulée « Les porcs appris et ignifuges femmes » qui était basée sur son livre de 1986 du même titre. Il a ensuite joué dans l’épisode pilote de la série les ABC juridiques de drame « guerres civiles ».

Au moins deux de ses spectacles, « Ricky Jay et ses 52 adjoints, » et « sur la tige, » ont été réalisé par David Mamet, qui a fait jouer Jay dans un certain nombre de ses films.

Il est également apparu dans des films d’autres réalisateurs, comme « Boogie Nights » et « Le Prestige ».

Un rôle sur mesure pour la chaine HBO

En 2004, Jay rejoint le casting et l’équipe de la chaîne HBO pour le film « Deadwood » en tant que Guest star et écrivain pour la première saison.

La série a été créée par David Milch et se concentre sur une ville florissante dans l’Ouest américain.

Jay a joué la carte forte « Eddie Sawyer, » un marchand de casinos de nouveau venu ambitieux Cy Tolliver.

Jay a écrit l’épisode « Boot bijou est fait pour marcher ». Il a quitté la série à la fin de la première saison.

Jay a créé une société de conseil appelé « pratique trompeur », qui fournit des « connaissances des arcanes sur la base du besoin d’en connaître. »

Parmi ses clients la plupart viennent du monde du show-biz, il a travaillé pour de nombreuses stars et politicien américain.

Il a travaillé avec les bibliothèques et les musées sur leurs collections, y compris le « Mulholland Bibliothèque du Conjuring », le « Musée du Jurassique de la technologie, » et les « arts connexes » à Los Angeles.

Quand il n’est pas performer, Ricky Jay recueille des livres rares et des souvenirs magiques. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages dont « Journal de Jay of Anomalies », « Cartes comme armes ; » « Dice: Deception, Fate, et Rotten Luck » et « Ricky Jay joue au poker. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *